Défis sur le blog d'Evy Allez sur www.sirene.name pour participer aux défis !

Les textes de ce site sont protégés et interdits à la reproduction sans autorisation de l'auteur.

 

 

Miroir

 

 

 

Je m’effiloche, mirée en moi,

Déchirée par le tain qui me boit,

En vain. Lézardée je musarde,

Musaraigne gracile, hagarde,

Perdue sur l’onde du reflet

De ce que je ne suis pas.

La lumière biaise sur le replet

Appât, tranchant des aplats

De dédain à l’indécence

Moulée sur le miroir coquin.

Le temps s’effiloche, lové en moi,

Etiré par le teint qui larmoie.

L’aube transcende les ombres,

Dilution des glacis sombres

D’effroi. L’irisé du regard

Perce la lucarne dessillée,

Je me deffiloche, je suis moi.

 

Zibelyne le 27 08 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle, Lui, Eux

 

Fraîche, liquide, fluide,
Tu glisses et t’immisces,
Vertige en ses veines.
Ondes en haleine, caresse
Cruelle. Elle, qui l’obsède.

 

La froidure océane bleuit
Au souffle torride de Lui.
Craquelle la gêne, s’enfuient
Les civelles. Cristal de peau
S’effrite et dévoile le rosé
Ravissant. Elle, naissance
À tire d’ailes. Bleu du ciel.

 

Envol des serpents de mer
Frissonné aérien se déplie
À la grâce cillée des amants
Interdits. Vol vaporeusement
Poudré d’aurores liquorées,
Aux lèvres serties de miel,
Lui, vertige en ses veines.

 

Expurge des thaumaturges
Les sombres prophéties. Lui,
Ondes en haleine, orangeraie
Céleste rayonne, aux parfums
Papillonnés. Tendre fragrance
Ondule et vibre en veines d’Elle
Engourdies. S’enfuient, fragiles
Les civelles
Aux tréfonds
De l’esprit.

 

Eux.
Unis.

 

 6 mars 2013

Rêves d’été

 

Vole dans le vent, sous la lune
Blonde assoupie. Vole, l’œil vif,
Le Chacripant annelé t’attend.
La feuillue dessine ses ombres.
Les champiflos luminescents
Tremblotent, timides lueurs
Rougeoyant.
Le pagineux gluant salive
De plaisir. Ses pages frémissent
D’histoires à dormir debout.
Les pages songeuses de nuits
Sous la lune blonde assoupie.
Vole en chemise, vole aux songes
Riants, et lorsque Marktalangue
Tournera la page, salue pour moi
Le Chacripant annelé, Feuillue et
Les champiflos, avant que l’œil de
Dame la lune ne s’ouvre vers son lit.
Feuillue refermera alors ses bras
Le troisième œil du Chacripant
Au petit jour éteindra son lumignon
Et les champiflos revêtiront leur parure
Diurne, comme le chat endormi
Dans les branches de l’arbre
Séculaire. Le jour sera levé.

 

Eve Zibelyne le 30 août 2012

Sirène guerrière

La muse guerrière aux yeux vert pois
A fière allure sous son armure. Joue,
De tes doigts fuselés, chante de tes bulles
Irisées. L’antre vert d’eau abrite la belle
Aux cheveux d’algues, sirène céleste !
D’Ulysse aux fins fonds des abysses,
Sirène guerrière protège toujours la vie !
L’homme n’est rien si l’océan est détruit.


Zibelyne le 27 août 2012

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Evy (jeudi, 19 juillet 2012 21:06)

    Bonsoir ma douce Zib
    Magnifique ton texte sur le crapaud j'ai rajouté sur mon blog merci aussi pour l'oeil de shiva passe une bonne soirée bisous evy

  • #2

    Evy (lundi, 23 juillet 2012 15:18)

    Merci ma zib
    belle écrit bonne journée bisous evy

  • #3

    Eve Zibelyne (lundi, 23 juillet 2012 22:37)

    Bonne soirée ma belle! J'adore tes défis ! Bisous Bisous !

  • #4

    Evy (jeudi, 23 août 2012 22:03)

    Bonsoir ma douce comment vas tu ??? je suis un peu rare j'ai eu mes petits enfants et en ce moment j'ai ma nièce je revient la semaine prochaine pour les défis bonne soirée bisous evy

  • #5

    Eve Zibelyne (jeudi, 23 août 2012 23:08)

    Bonsoir Evy !
    Pardonne-moi, je suis débordée et je cours partout... J'ai aussi les enfants qui arrivent demain, et mon roman qui vient de sortir plus tôt que prévu, je suis speedée, ouh... J'essaierai de suivre les défis la semaine prochaine !
    Bisous Evy la gentille Fée, à bientôt...

  • #6

    Evy (lundi, 27 août 2012 21:57)

    bonsoir ma zib
    dit moi tes romans ou je les trouvent !! merci pour ta participation c'est génial ce que tu écrit j'aime beaucoup j'ai rajouté les liens vers ton blog douce soirée bisous féerique evy

  • #7

    Eve Zibelyne (lundi, 27 août 2012 22:22)

    Bonsoir mon amie Evy !
    En roman, il n'y a que 2112 La vengeance du cochon d'inde qui est paru. Regarde à l'onglet E boutique. Mais tu as mon mail ? Il suffit de m'envoyer un chèque du montant du livre + frais de port, et l'adresse de livraison. Moi j'envoie le livre. L'autre livre est un recueil de poèmes.
    Les autres parutions des textes en ligne sont à venir. Une histoire de temps...
    Si tu as perdu mon mail, dis-le moi ici, moi, j'ai le tien.
    Bises Fée Evy! Bonne nuit...

  • #8

    Evy (jeudi, 30 août 2012 21:22)

    Merci ma douce zib pour ta fidélité belle écrit douce nuit bisous féerique evy

  • #9

    Masticating Juicer (dimanche, 28 avril 2013 20:24)

    I shared this upon Facebook! My buddies will definitely want it!

  • #10

    Eve Zibelyne (dimanche, 28 avril 2013 23:22)

    Hi, Masticating Juicer !
    That's nice, thanks !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fées du coeur

 

Ton cœur est une fleur

Ouverte, corolle frémissante

Aux appels féériques de l’esprit

Par la grâce, touchée. Évy, tu es Fée,

Comme moi. Je suis Clochette,

Fée Bonheur ou Féetographe,

Et comme toi, Je caresse les pleurs

De cœurs meurtris.

La joie de ton sourire,

Est promesse de plaisirs.

Pas de ceux, futiles,

Qui passent sans souvenirs.

De ceux qui restent, tendresse à venir

D’une fidèle amie. Une Fée Évy, Dame

Menthe, anis étoilé aux cieux de nos nuits

Pétillante et suave, Rose charmante de fard

Empourprée, parée de mille feux pour briller

Dans nos yeux. Les Fées en ce monde savent

Toucher du doigt l’essence de l’être. Dame Évy,

Gente dame, allons au fil des lignes quérir

Les fleurs assoiffées qui se meurent.

De nos mots, caressons et donnons

À ces cœurs, honneur ou douceur

Sourire et bonheur.

Fées, celles du cœur.

 

Eve Zibelyne le 24 08 2012

Le lièvre de Mars court après le temps
Nul doute qu’il eut couru plus vite
Au bras d’un blond froufrou corseté.
Mais diable ! Où donc est le lièvre de Mars ?
En ces pages étalé en hiéroglyphes dorés ?
Sous le coussin rayé ou sous ce joli nez ?
Le lièvre de Mars s’est métamorphosé.
Sous le chapeau ses oreilles sont rangées
Soulevez si vous osez son blanc bibi chamarré !

 

Eve Zibelyne le 23 juillet 2012

 Vampire de mes nuits
Enlacés, tu m’enlèves
Du bleu de tes yeux
Au regard de braise.
Cœur vif effeuille
Les conquêtes. Las,
Mon cœur résiste
Au bleu des yeux
Comme aux bleus
De l’âme, et le temps
Effeuille la pivoine.
De gris argent je suis éprise
Et le glabre n’offre point prise
Aux larmes des revenants.

 

Eve Zibelyne le 23 juillet 2012


 

Peau de pêche
Jambes fuselées
Que sont devenus
Les anges d’antan ?
Délices soufrés
Plaisirs soufflés
Innocence rosée.
L’ange poupon
A déplié ses ailes.
Papillon sorti
De son cocon
Il pose, libéré.

 

Eve Zibelyne le 22 juillet 2012

  L’œil de Shiva  

Le monde tourbillonne.
Organzas virevoltent,
Chamade exaltée des
Oranges veloutés de
Rouges damassés.
La ronde fluide enlace
La taille de brocart ornée.
Le monde tourbillonne
Autour de l’œil de Shiva,
Hypnotique. Le regard mouvant
Anime la flamme de soie moirée,
Effluves pourprés sous le voile
De roses embrasés. Parfums
Ambrés au glissé déhanché,
Le monde tourbillonne
Sur son centre, amarré.  

Eve Zibelyne le 19 07 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le vide de mes nuits

J’ai cette angoisse qui me hante.

Cette photo jaunie de mon passé,

Ces jambes fuselées qui trois enfants

Ont portées, fatiguent à talon pointer !

Les années ont passé.

Le temps du repos

Recule, il faut encore,

Toujours travailler !

Deux années

Obscurcissent l’avenir

Et d’angoisse mes yeux sont noyés.

Les hommes aiment des femmes abuser

Et de nos corps lassés n’ont aucune pitié.

Femmes, posez là vos matrices abimées

Et sans broncher, allez œuvrer.

Femmes,

Cessez de pleurer.

Ce pays exsangue

Par les riches, pillé

Cherche votre sang

Pour se refaire une beauté !

Pliez l’échine

Sous le joug, mourrez !

Vite et sans le sou !

Pour que la gloire des marchés puisse,

À nouveau sur le monde régner.

 

Zibelyne le 5 juillet 2012

 

Défi sur le blog d'Evy Allez sur www.sirene.name pour participer aux défis !

 

 

 

Pause café

 

La ruche bruit,
Essaim nourri.
Les folensoldes
S’agitent, fiévreuses,
Bras ballants étirés,
Lourds paquets, échevelées.
Un sauveur à point nommé
Se présente, odorant sacrilège.
À la tentation, qui pourrait résister ?
La pause café, des bras moulus
Soulage le poids distordu,
Et des petons fourbus
Repose les oignons
Cambrures et talons
Avant la charge nouvelle
Des folensoldes forcenées.
Un mâtin attablé contemple
La cavalcade effrénée. Pour lui,
Foin des paquets ! Les soldes
Sont manne inespérée, foison
De jambes étalées, moisson
D’effluves enflammés.
À chacun sa pause café…

 

Zibelyne le 9 juillet 2012

 

Défi sur le blog d'Evy Allez sur www.sirene.name pour participer aux défis !

 

 

 

Plage

 

Plage blonde, plage ronde,
Le sable chaud se rince
L’œil de chairs exposées
Frondeur il se dérobe
Sous les pas des belles
Déhanchées. Farceur,
Il enterre leurs pieds…
Plage blonde, plage ronde
Le sable chaud se rince
Le gosier avec la marée.
Rieur il souffle au rond
D’un sein un granité doré.
Farceur il ensable la raie
D’un maillot dénudé…
Plage bonde, plage ronde,
Le sable chaud se rince
Le grain, fesses moulées.

 

Zibelyne le 9 juillet 2012

 

Défi sur le blog d'Evy Allez sur www.sirene.name pour participer aux défis !