Les textes de ce site sont protégés et interdits à la reproduction sans autorisation de l'auteur.

PAGE RESERVEE AUX PLUS DE 18 ANS

Recettes culicoquinaires

 

 

Vous pourrez découvrir les recettes en papier ou e book. le livre est disponible  sur Amazon, Décitre, Chapitre.com.

 

Du gustatif à se faire lécher les babines...

Cornette sylvestre

Nonette
Nonette

Ce texte a été sélectionné pour le concours Livres en tête. Il n'a pas été le vainqueur, mais j'ai eu le plaisir d'être invitée par les livreurs au Bal à la page Libertin du 17 novembre 2012 au titre des nominés. Il fallait un texte inédit... Ce n'était certes pas ma meilleure recette, mais il aurait été incorrect de concourir avec un texte déjà en ligne. Non ?

 

 

Cornette sylvestre. Recette automnale

 

 

La cornette, espèce en voie de disparition, se ramasse en sous-bois au petit matin humide. Une souche ou un tapis de mousse peuvent favoriser la culture de la cornette.


– Sélectionnez dans le guide des Pétards une région propice à la cueillette des cornettes. La proximité d’une abbaye, d’un cloître ou d’un couvent sera de bon augure pour la réussite de cette recette.
– Rendez-vous à l’aube au lieu choisi et assurez-vous d’un endroit confortable pour patienter. Cueillez quelques champignons en offrande.
Le bruit des cornettes marchant sur le feuillage vous éveillera. La cornette ne se déplace jamais seule, mais s’égaille vite en regardant le sol.
– Choisissez votre cornette. Vous en trouverez de la plate, de la dodue, de la forte ou de la rassie, mais rarement de la fraîche. L’espèce connaît peu de renouvellement.
– Attendez que la cornette pique du nez vers le sol. Vous aurez un meilleur aperçu du popotin convoité de la cornette.
– Glissez-vous subrepticement derrière la cornette sans craindre qu’elle ne bouge. La cornette sait que vous participez à la sauvegarde des espèces en voie de disparition.
– Attrapez le postérieur de la cornette et relevez la bure sans contempler la hure. La cornette perd toute saveur si elle se relève. Dégagez le fessu si nécessaire.
– Malaxez puissamment les charmes rosés. Le parfum de champignon émoustille la cornette. Plongez-lui le nez dans la mousse en l’agenouillant.
– Ficelez les mamelons de la cornette de vos mains pour la mettre en chauffe.
La cornette frémit rapidement. À ébullition, plongez votre goupillon dans sa burette humidifiée.
– Fouettez vigoureusement d’un « Je vous salue Marie ». Si la cornette est gironde, fouettez le fessu de coups de gourdin et enfournez à nouveau.
Ne laissez pas reposer la cornette. Chauffez à blanc et arrosez la burette de sauce blanche.
– Libérez délicatement les mamelons.
– Claquez vertement le fessu et rabattez la bure.
– Déposez votre récolte de champignons en offrande et reprenez votre chemin. La cornette ne se redresse pas sur le vif.
Le calme revenu, elle rejoindra ses congénères sans encombre.

Si la cornette est appétissante, vous pouvez tenter en préliminaire un goûter de mamelles ou une lichette baveuse. Assurez-vous toutefois de la fraîcheur de la mouillette avant de déguster.

 

Zibelyne le 2 août 2011 Recettes Culicoquinaires

La montagne sans nom

+ 18 ans

 

Il était une fois Cirella, une jeune dragonne fort aguichante. Elle s’était prise d’amour pour Gudule, un dragon de belle envergure qui nichait dans les contreforts de la Montagne sans nom.

L’endroit était fort lugubre. Les rats y pullulaient certes, et le rat est goûteux en dessert, mais peu osaient s’aventurer dans ces contrées arides.

Gudule s’y trouvait bien pourtant, fort de sa supériorité numérique, puisqu’il était le seul dragon à des kilomètres à la ronde.

 

 

Zibelyne le 4 mars 2012

 

À suivre dans "Recettes Culicoquinaires publié en janvier 2013 ! 

--------------------------------------------------------------------------------

[1] De Griffon Cri du dragon (dictionnaire personnel)

[2] Faute de mieux, ne connaissant pas l’équivalent en langue dragon

[3] Testicules

[4] Sexe masculin

[5] Fellation, voir DSK…

[6] Sexe féminin

[7] Clitoris

[8] Sexe féminin

[9] Arrière train

[10] Dépuceler

[11] Sexe féminin

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    bramard (dimanche, 21 octobre 2012 00:58)

    Faire rêver tout en te lisant...

  • #2

    Eve Zibelyne (dimanche, 21 octobre 2012 15:19)

    Ah, je l'aime bien ce conte, mais attention, réservé aux dragons !
    Merci d'être passé et bon dimanche !

MOULE D AOUT AUX EMBRUNS

 

 

 

Moule d’août aux embruns

 


Sélectionnez une montreuse de moule bien achalandée.
Choisissez un rocher en bord de mer, sur une pointe exposée à la houle.
Nappez la bordure du rocher d’un tapis d’algues fraîches.
Déshabillez la moule à cru.
Dressez-la à croupetons sur les algues, dos à la mer.
Dressez haut le joufflu en ouvrant bien la raie.

 

À suivre dans Recettes Culicoquinaires publié ches BoD

LES ROUSTONS DU CAPITAINE SARDINE

 

 

 

Les roustons du Capitaine Sardine

 

Recette bretonne estivale

 

Organisez une « barbecue party » entre amis campeurs.
Dégotez sur le port un Capitaine sur le retour qui cherche un navire en partance.
Affûtez ses sens en l’attirant au fumet du Chouchen.
Imbibez le Capitaine de plusieurs rasades bien tassées. La chair va lentement se parfumer de miel.
Conduisez le Capitaine bien fumé au terrain de camping.
Finissez de l’aiguiser en l’entourant de jeunes poulettes bien corsetées.

 

À suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

LES BONBONS DU PELERIN

 

 

 

Les bonbons du pèlerin

 

— Vous venez d’ouvrir une auberge sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.
— Choisissez un endroit bien isolé pour goûter à la tranquillité bucolique de la campagne verdoyante.
L’endroit idéal sera en haut d’une colline pour que vos pèlerins soient bien fourbus. Ils ne manqueront pas de faire halte sous votre rafraîchissant patio.
— À chaque chambre, disposez des tuniques de pèlerin en lin. La tunique sera fendue sur les côtés pour plus d’aisance et plus court derrière que devant.
— Soyez accorte et avenante :

 

À suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

 

 

 

 

Recette dédiée à Nadia et Charbel, les mariés du 14 mai 2011

 

Ingrédients d’un mariage heureux


Un bel homme plein de talents aux bourses rondement remplies
Une jeune femme pleine de charme et d’intelligence
De l’humour vif-argent et de la tolérance (avec ou sans maison)
De la joie dans les yeux et du rire sur les lèvres
De la tendresse énamourée
Des brassées de fleurs odorantes
De la ferveur, de l’ardeur et de l’imagination
De la complicité et de la confiance
Des amis, la famille et des relations

 

A suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

 

GRENOUILLE TRUFFEE SUR POTENCE AU JUS

 

 

 

Grenouille truffée sur potence au jus

Ingrédients :

- 1 grenouille géante du Mexique
- 1 truffe noire du Périgord
- Huile de pépins de raisin
- Jus de truffe
- 1 bicyclette
- 2 aquariums

— Choisissez une grenouille géante du Mexique ou engraissez une grenouille bien de chez nous.

 

À suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

 


MENU IPAGINAIRE

Croque Madame

***

 
Pour ce hors-d’œuvre, nous choisirons un homme jeune et vigoureux et deux pouliches fraîches à la croupe avenante.

Mesdames : préparez le jeune homme et mettez-le en tenue d’Adam.
Fourbissez ses attributs et huilez son corps d’huile de genièvre et de thym.
Stimulez les zones érogènes avec un mélange d’herbes aromatiques cueillies dans le jardin et de gingembre frais. Léchez le surplus en vérifiant l’assaisonnement.

Enduisez le biniou d’huile et ...

 

 

Pot aux fesses

***


Choisissez deux beaux morceaux pour cet incontournable plat de résistance.

N’oubliez pas l’adage « C’est dans les vieux pots qu’on fait les bonnes soupes ».

Un rond de fesses persillé et entrelardé fera l’affaire...


Accompagnez d’un Morgon Château Lapipe sur Miche

 

 

 

Gratin de bougnes sur dômes à la vanille

***

 

Chauffez bien le fourneau et frottez vigoureusement les bougnes entre les mains pour faire monter les jus.
Aux ridules du gonflement, dressez sur plateau et maintenez au chaud de votre haleine en soufflant doucement dessus. Elles doivent rester rouges et gonflées.
Faites monter la chantilly ...

 

Servez en accompagnement un Vouvray moelleux sur Lit

 

Zibelyne le 20 mars 2012

 

Menu  à suivre sur : 

Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

FRICASSEE DE ROUSTIGNOLLES AUX BONNETS DE SATAN

 

 

 

 

Fricassée de roustignolles aux bonnets de Satan


— Choisissez deux queues de cèpe bien fermes et jeunes, aux roustignolles rondes et lourdes.
— Frottez les queues de cèpe jusqu’à engorgement des roustignolles.
— Lorsque les queues sont gorgées de jus,...

 

À suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

Jeunes mariés en Chaperon rouge

Jeunes mariés en Chaperon rouge

 

Comment bien passer sa nuit de noces un jour maudit ?

(Il s’agit déjà d’être en état de la passer)

 

-Prenez un grand bol de café avant de quitter subrepticement vos invités, allez, deux bols !

- Ebrouez vous sous le robinet d’eau froide avant d’attaquer les choses sérieuses.

- Votre belle effarouchée se refuse, elle a ses …….

- Ne vous désarmez pas...

 

A suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

 

 

 

 

Emprunter le pain sur la tournée   Consommer avant le mariage

Ripoliner le candélabre         (Le) masturber

Fricasser du museau             S’embrasser

La craquée du goupillon       Ejaculation

Ballottines                    Seins

Ballustrines                           Testicules

Biroute                         Sexe de l’homme

Bouton                                   Clitoris

Equipé pour la pêche au gros Bien membré

Tarte aux poils             Sexe féminin

Tafanar                         Cul

Feuille de rose                      Anilinctus

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Swech (mardi, 17 juillet 2012 03:39)

    Many thanks for details

  • #2

    Eve Zibelyne (mercredi, 18 juillet 2012 17:52)

    De rien Swech ! L'argot est un langage savoureux, mais il mérite bien quelques explications...
    Merci d'ête passé !

 

 

 

Fricot de lièvre et de greluche au thym de Marseille

 

Ingrédients :

-1 greluche mûre

-1 lièvre

-Thym, romarin

-huile essentielle de sarriette

-1 magazine

-1 livre de Pagnol

-1 carotte de printemps (1 botte pour les gourmands)

 

-Prenez une greluche bien mûre du côté du midi et confiez-lui un magazine de mode. La provenance de la greluche est d’importance, pour ses saveurs ensoleillées.

Assurez vous qu’elle n’ait pas trop servi afin d’en conserver les parfums.

-Parez là court en laissant les jambonneaux à l’air.

 

  

À suivre dans Recettes Culicoquinaires publié chez BoD

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Maugars Elisabeth (jeudi, 10 novembre 2011 22:34)

    Je suis tordue de rire, c'est très très très drôle, et tellement bien écrit....qu'on s'y croit. Je savoure !